Des toilettes sèches chez soi


Des toilettes sèches chez soi
50L d’eau potable par personne et par jour dans les toilettes… est-ce vraiment indispensable ?

L’accès à l’eau potable n’est pas un luxe mais une richesse sans prix. Pourtant, nous en jetons près de 50L par personne et par jour dans les toilettes, soit entre 20% et 30% de notre consommation quotidienne. Alors qu’aujourd’hui les toilettes sèches ne sont plus réservées aux gîtes de montagne sans confort ou de pays lointains.
Enjeux et principes généraux

L’eau potable utilisée comme force motrice pour le transport de nos excréments vers la station d’épuration est ainsi souillée. Comment laver cette eau ? Le procédé épuratoire naturel passe par une filtration lente par le sol.

C’est ainsi que se sont formées au fil des millénaires les nappes phréatiques, nos principales ressources actuelles en eau potable.
À chaque utilisation, l’eau se retrouve dans le circuit d’épuration des eaux usées. Au rythme de consommation actuelle, les systèmes d’épuration et de traitements sont insuffisants pour régénérer la qualité de l’eau. Ainsi, la quantité disponible et la qualité de l’eau potable baissent irrémédiablement.

De plus, les opérations de potabilisation ne sont pas sans soulever d’autres questions écologiques : gestion des boues, consommation énergétique, contamination à l’aluminium par certaines méthodes de traitements, consommation d’eau chlorée…

Les toilettes sèches apportent des réponses écologiques et hygiéniques au devenir des excréments humains et à la gestion de l’eau.

Pourquoi ne pas les installer chez vous ?
Souvenir de mauvaises odeurs des toilettes du jardin, appréhension de gérer soi-même des éléments vecteurs potentiels d’épidémies, logement en appartement… Parmi ces raisons, y en a-t-il une qui soit fondée objectivement ? Même en logement collectif des solutions ont été mises en place en Turquie !

La plupart des toilettes sans eau prévoient la séparation des urines et des matières fécales. Les substances nutritives des excréments sont principalement contenues dans les urines. En général indemnes de germes pathogènes, les urines sont utilisables en dilution pour fertiliser le jardin. Le développement des germes pathogènes fécaux est favorisé par un milieu humide et asphyxiant. La filtration des urines et l’ajout de copeaux ou de sciure de bois facilitent la déshydratation des fèces : une bonne façon d’éviter les problèmes sanitaires.

Les déchets se transforment progressivement en présence d’oxygène sous l’action des microorganismes. Au bout d’un à deux ans de maturation, on obtient un compost utilisable au jardin au doux parfum de sous-bois. En effet, l’apport d’un matériau sec et riche en carbone (broyat de bois, sciure, copeaux,…) facilite le compostage en équilibrant le rapport carbone/azote et empêche la formation des mauvaises odeurs.

Réalisées en auto construction ou manufacturées, les toilettes sans eau font désormais partie des procédés modernes, confortables et sécurisants vis à vis de la gestion de notre ressource en eau potable. Leur utilisation replace chaque individu dans le cycle de transformation de la matière, depuis le prélèvement d’éléments nutritifs par les plantes jusqu’à leur recyclage dans la terre par les éboueurs du sol.
Cadre réglementaire et précautions, restrictions à l’usage

L’utilisation des toilettes sans eau est bien acceptée en sites isolés mais se heurte encore à des réticences administratives dans le cas d’habitations connectées au réseau d’eau potable. A défaut de considérer objectivement les performances de ces procédés, les blocages sont pour partie d’ordre culturel et psychologique : assimilation des notions de propreté et de milieu stérile, répugnance et déresponsabilisation vis à vis de la gestion de nos excréments actuellement.

Ceci dit, la mise en place de toilettes sans eau chez soi ne dispense pas de prévoir une évacuation des eaux usées sur la demande de permis de construire. Par ailleurs, pour éviter les nuisances olfactives, il convient de porter une attention particulière au système d’aération de la pièce (entrée d’air basse, hauteur de la cheminée) et à l’étanchéité du rabattant, de la porte et des cloisons.

Quant à l’utilisation du compost au jardin, elle requiert une bonne maîtrise du compostage pour se prémunir des nuisances olfactives et des risques de prolifération de germes pathogènes. Il sera prudent de réserver dans un premier temps ce compost aux plantes ornementales et de s’informer des bonnes pratiques de compostage auprès des organismes ressources (voir ci-dessous).
Bonnes adresses
Informations, conseils, stages, formations

* Eau vivante, Association de conseil sur la gestion de l’eau qui organise de stages de formation (11 rue Maurice Daniel, 44200 Nantes, Tél : 02 40 48 26 51, eauvivante[-@-]free.fr) * Philippe Redois Conseil, Bureaux d’études, conférences, stages, formations gestion écologique de l’eau dans l’habitat (19 bis, rue Mazargan, 18000 Bourges, Tél. : 02 48 20 85 25, Portable : 06 60 22 77 37, philippe.redois[-@-]gmail.com) * Terre vivante, Promotion de l’écologie pratique, de l’habitat écologique et du jardinage biologique à travers l’édition de livres, la publication de la revue bimestrielle Les Quatre Saisons du jardinage et l’accueil des visiteurs sur le centre écologique de mai à octobre (Domaine de Raud, 38710 Mens, Tél. : 04 76 34 80 80, Fax : 04 76 34 84 02, www.terrevivante.org info[-@-]terrevivante.org) * Toilettes du Monde, Association de diffusion des ouvrages et distributeur (15, avenue Paul Laurens, 26110 Nyons, Tél. 04 75 26 29 98 / Fax 04 75 26 19 02, contact[-@-]tdm.asso.fr, www.tdm.asso.fr)

Exemples de réalisations, visites, témoignages

* Association Heol, Auto-constructeur, organise des visites et démonstrations en Bretagne (Patrick Baronnet, Tél. : 02 40 07 63 68, heol[-@-]waika9.com) * Association Pierre et Terre, Accompagnement à l’installation des toilettes sèches (Christophe Meretto, La Coste, 32400 Labarthete, , Tél. 05 62 69 89 28, pierreerterre) * Empreinte, formation, accompagnement des porteurs de projets (Cledy, 35480 Messac, Tél. : 02 99 92 37 16) Toilettes sans eau terre vivante Domaine de Raud, 38710 Mens. Tél. 04 76 34 80 80 / Fax 04 76 34 84 02 www.terrevivante.org / E-mail : info[-@-]terrevivante.org * Joseph Orszagh, concepteur des toilettes à litière biomaîtrisée (TLB), apporte informations générales et expertises sur la gestion durable de l’eau dans l’habitation, les toilettes sèches, les TLB, et le compostage des déjections humaines (11, Clos des Tuileries, B-7000 MONS, Belgique, Tél. : +32 65 31 80 35, joseph.orszagh[-@-]skynet.be, http://www.eautarcie.com/, journée porte ouverte à l’adresse ci-dessus, organisée par Nature & Progrès Belgique : le dimanche 2 juillet 2006) * Philippe Redois, Auteur de modèles de toilette à litière biomaîtrisée (20, rue Jean Bart, 18000 Bourges, Tél. : 02 48 20 85 25, Portable : 06 60 22 77 37, philippe.redois[-@-]gmail.com)

Bibliographie
Articles

* Assainissement individuel : comment faire accepter une solution alternative ?, MAYO Carine, Quatre Saisons du jardinage (Les), n° 153, juillet/août 2005, pp. 68-69 * Toilettes sèches, ÉLAIN Christophe, Maison écologique (La), n°25, février/mars 2005, pp 15-25 * Assainissement autonome – histoires d’eau…usée, RIVIERE Anne, Maison écologique (La), n° 8, avril/mai 2002, pp. 14-22 * Toilettes sèches à compost, BOSSE-PLATIERE Antoine., Quatre Saisons du jardinage (Les), n°123, juillet/août 2000, pp.61-62 * Construire sa maison autrement, Alternatives Rurales, n°69, octobre 1998, pp 4-18 * Quand l’écologie investit les toilettes…, LEHMANN P., Quatre Saisons du jardinage (les), n°99, juillet/août 1996, pp.55-59 Les Quatre Saisons du jardinage est la revue publiée par terre vivante. Vous pouvez commander des articles de cette revue contre 2,50 € par copie. Adressez votre commande par écrit à terre vivante en joignant votre règlement.

Ouvrages

* Des toilettes sèches… à la maison ! Association TOILETTES du MONDE, 2006 * La pratique du compost et des toilettes sèches, SABOT Eric, Moisdon la Rivière : La maison autonome, 2005 * Un petit coin pour soulager la planète, ELAIN Christophe, Editions Goutte de Sable, 2005 * De la maison autonome à l’économie solidaire, BARONNET Patrick ; éditions la Maison autonome, 2001 * Pluvalor & Traiselect : Introduction à la gestion écologique de l’eau dans la maison, ORSZAGH Joseph, Trophia Environnement, 2000

Sites Internet :

terrevivante

* www.eautarcie.com/Eautarcie/5.Toile… * www.eco-bio.info (forum et témoignages sur des réalisations à domicile) * onpeutlefaire (forum et témoignages sur des réalisations à domicile) * Passerelleco * www.toiletteacompost.org * Association Toilettes du Monde

Cette fiche ressource est téléchargeable gratuitement sur le site www.terrevivante.org et disponible à l’écoboutique du Centre terre vivante contre 0,50 € (pour frais de photocopies)